RESSOURCES D'INTERÊT PUBLIC
LE BLOG D'ECINS

L’évolution des outils digitaux et collaboratifs dans l’environnement de travail – ép#2

L’évolution des outils digitaux et collaboratifs dans l’environnement de travail : qu’en pensent les collaborateurs ?

En France et à l’étranger, les résultats étaient bien différents. Ils se sont rapprochés ! C’est une excellente nouvelle pour les entreprises françaises.

 

L’étude sur l’utilisation des outils digitaux et collaboratifs dans l’entreprise

En 2016 : alors que seulement 64% des collaborateurs français déclaraient que leur entreprise était prête à se servir des outils digitaux et collaboratifs ou le faisait déjà, ils étaient 70% à l’international (6 points d’écart entre les deux).

En 2018 : la même question posée montre que les écarts s’estompent. La digitalisation a été mise au cœur des stratégies d’entreprise. Désormais, en moyenne, sur la France, les deux tiers des salariés la déclarent “prête ou les utilisant déjà”.

 

Précisions sur l’étude : au cours de son activité, ECINS a posé la question de l’évolution numérique et de son impact, en 2016 à 27 000 collaborateurs d’entreprises*, au total 15 420 réponses en ligne et un nouvel échantillon de 6 966 répondants en 2018.

* Secteurs :  Développement durable, Technologies numériques, Investissement, Tourisme et  loisirs, Logement et immobilier, Énergie et services, Transports, Ingénierie et infrastructures, Assurances et divers établissements publics.

*Zones géographiques : France, UK, Suisse, Bulgarie, Espagne,  Pologne, Roumanie, Irlande, Brésil, Canada, Inde, Afrique, Moyen Orient.

Un petit train d’avance à l’international …

Ce score français (66%) devrait faire un bond considérable d’ici quelques mois car nous constatons un déploiement d’énergie considérable  dans les entreprises pour développer les outils digitaux collaboratifs.

A ce sujet, nous conseillons aux entreprises de consulter préalablement leurs salariés pour faire un état des lieux de leurs pratiques, cultures et aptitudes. Nous pouvons les aider dans cette mission.

Pour ne pas perdre énergie et budget, mieux vaut ajuster les moyens à la réalité des cibles.

De plus, explications des enjeux, formation aux outils et adaptation des réseaux sociaux à l’univers professionnel s’avèrent indispensables sauf si la moyenne d’âge de la dite entreprise n’excède pas 25 ans 😉

Sur ce thème, voir également ‘Au pays du mille-feuille hiérarchique‘.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *